Le saviez-vous?
    De nombreuses infections sur vos ordinateurs (virus, logiciels malveillants) proviennent de compléments lors de l'installation de logiciels souvent gratuits auxquels ils sont rajoutés. D'où l'importance de ne jamais faire une installation automatique (même si recommandée) et préférer l'installation personnalisée!

Les (scripts) actions Photoshop

Anciennement appelés scripts, maintenant on parle d’ actions Photoshop. Vous les trouverez dans le Panneau Actions de votre logiciel pour les dernières versions et dans le Panneau Script pour les versions plus anciennes. Toutefois leur création et fonctionnement restent pareils, seul le nom donné change.

Mais qu’est-ce que c’est?

Ce sont en fait des suites de commandes enregistrées les unes derrière les autres et qui vont permettre de les effectuer d’un seul clic.
Concrètement, si vous pensez devoir effectuer régulièrement une opération sur vos photos, et que vous voulez éviter de la refaire manuellement à chaque fois, vous enregistrez dans un script cette suite d’opérations, une seule et unique fois, et Photoshop se chargera de la répéter autant de fois que nécessaire sur les montages de votre choix. Plus rapide, plus simple, moins fastidieux.

Le panneau des actions (scripts)

les panneau des scripts

  1. Dossier de script, utile pour grouper les scripts par catégorie.
  2. Nom du script que l’on donne pour résumer son action.
  3. Commande contenue dans le script.
  4. Paramètre de commande quand il y en a.
  5. Boîte de dialogue de commande quand il y en a. Une icône rouge signifie que certaines commandes du scripts sont des commandes à fenêtre modales (boîtes de dialogue)
  6. Activation ou non de la commande. Rouge, la coche indique que certaines commandes du script sont désactivées.
  7. Bouton d’arrêt d’enregistrement de script.
  8. Bouton d’enregistrement de script
  9. Bouton d’exécution de script
  10. Bouton de création d’un nouvel ensemble de scripts
  11. Bouton de création d’un nouveau script
  12. Bouton de suppression de script

 

 

 

 

Un script peut donc être exécuté dans son entièreté ou en partie en désactivant certaines de ses commandes. De même, il est possible de para-métrer certaines commandes en cours de route grâce aux boîtes de dialogue. Il est possible également de marquer des points d’arrêts dans le script afin d’exécuter des commandes non enregistrables dans le script, comme la peinture au pinceau par exemple.

Comment créer un script (ou une action)?

La seule difficulté dans la création d’un script réside dans sa préparation.
En effet, comme le script se crée par l’enregistrement de commandes successives, il est nécessaire de bien préparer ces dites commandes, sans quoi, le script se retrouvera encombré de toutes une séries de commandes inutiles qui vont le ralentir à l’exécution si on ne les nettoie pas par la suite.
Et ce nettoyage peut devenir très fastidieux, donc autant bien faire du premier coup.

Retenez bien qu’un script est une série d’actions qui se déroulent les unes après les autres dans l’ordre dans lequel vous les enregistrez

Étapes pour l’enregistrement d’un script (d’une action)

Fenêtre Nouveau script

  1. Ouvrez un fichier, de préférence une copie d’une image pour ne pas risquer de détruire l’originale. Il n’est pas possible de créer un script sans image chargée puisqu’alors, la plupart des commandes de Photoshop sont indisponibles.
  2. Dans le panneau Scripts, cliquez sur le bouton Créer un script ou sélectionnez la commande Nouveau script dans le menu de ce panneau.
  3. Complétez la boîte de dialogue selon les paramètres désirés:
    1. Nom: Donnez un nom décrivant le plus possible l’action de votre script
    2. Ensemble: Choisissez le dossier dans lequel vous voulez enregistrer le script. Le dossier doit être existant avant la création du script.
    3. Touche de Fonction: Vous pouvez associer un raccourci clavier à votre script.
    4. Couleur: vous pouvez choisir une couleur au script, utile si vous affichez vos scripts en mode bouton pour les catégoriser.
  4. Cliquez sur Lancer l’enregistrement. Le bouton d’enregistrement du panneau Scripts devient rouge.
  5. Exécutez toutes les commandes que vous dédirez intégrer dans ce script en faisant bien attention à l’ordre dans lequel vous les passez.

    Lors de l’enregistrement de la commande Enregistrer sous, ne modifiez pas le nom du fichier. Si vous entrez un nouveau nom de fichier, ce nou-veau nom est enregistré et utilisé à chaque fois que vous exécutez le script. Avant l’enregistrement, si vous naviguez vers un dossier différent, vous pouvez préciser un emplacement différent sans avoir à préciser un nom de fichier.

  6. Cliquez sur le bouton d’arrêt d’enregistrement, pour stopper celui-ci une fois toutes vos commandes exécutées.

    Vous pouvez toujours reprendre l’enregistrement d’un script en vous positionnant sur ce script et en cliquant sur le bouton d’enregistrement

Insérer un point d’arrêt dans un script

Les points d’arrêts peuvent être utiles lorsque la commande à utiliser n’est pas enregistrable mais qu’il est nécessaire de l’exécuter durant le script, comme par exemple peindre avec l’outil densité+, ou peindre tout court.

Insérer un point d'arrêt

 

  1. Choisissez l’emplacement du point d’arrêt en utilisant l’une des méthodes suivantes :
    • Sélectionnez un nom de script pour insérer un point d’arrêt à la fin de ce script.
    • Sélectionnez une commande pour insérer un point d’arrêt après cette commande.
  2. Dans le menu du panneau Scripts, choisissez la commande Insérer un point d’arrêt.
  3. Saisissez le message que vous souhaitez afficher, par exemple pour rappeler ce qu’il y a lieu de faire à ce moment là.
  4. Si vous souhaitez que le script se poursuive sans faire de pause, sélectionnez Autorisation de continuer.
  5. Cliquez sur OK.

 

 

 

 

 

 

 

Modification d’un script (d’une action)

Vous pouvez facilement modifier et personnaliser les scripts.
Vous pouvez peaufiner les paramètres de toutes les commandes spécifiques d’un script, ajouter des commandes à un script existant ou suivre pas à pas un script dans son intégralité et modifier un ou plusieurs des paramètres.

Changement des paramètres d’une commande donnée

  1. Dans le panneau Scripts, cliquez deux fois sur la commande.
  2. Saisissez de nouvelles valeurs et cliquez sur OK.

Ajout de commandes à un script

  1. Soit vous sélectionnez le nom du script à modifier si vous voulez ajouter une commande à la fin, soit vous sélectionnez une commande de script si vous insérer une commande à sa suite.
  2. Cliquez sur le bouton d’enregistrement
  3. Effectuez les commandes à insérer
  4. Cliquez sur le bouton d’arrêt quand vous avez terminé

Réorganiser les commandes d’un script

Vous pouvez modifier l’ordre des commandes de script en sélectionnant la commande et en la faisant glisser vers son nouvel emplacement, que ce soit dans le même script ou dans un script différent.

Une ligne en surbrillance apparaît et vous pouvez relâcher la souris quand cette ligne se place à l’endroit voulu.

Réenregistrement d’un script

  1. Sélectionnez un script et choisissez la commande Réenregistrer dans le menu du panneau Scripts.

En pratique

Je vais décortiquer un script pas à pas avec vous, en vous en expliquant les étapes.

Ce script pourra vous être utile si vous avez un lot d’images à redimensionner à la même taille pour un site web, par exemple, ou encore tout simplement pour vous faire un album….

Pour les besoins de l’exercice pratique, je vais y rajouter des commandes pas forcément nécessaires et utiles dans tous les cas, surtout si vous envisagez un traitement par lot par la suite, puisqu’elles seront là pour vous montrer le principe de l’arrêt sur commande. Mais vous verrez ainsi qu’il est facilement aisé d’adapter un seul et même script pour plusieurs applications.

Création d’un ensemble

Cette étape n’est pas forcément nécessaire à chaque création de script. Elle n’est utile que lorsque vous voulez créer un nouvel « espace de rangement » pour vos scripts.

Mettre vos scripts dans des ensembles pourra aussi être utile pour l’enregistrement de ces ensembles sur disque, et ainsi pouvoir les charger et les décharger quand besoin.

Etape Remarque

Commençons donc par cliquer sur le bouton adéquat pour créer le nouvel ensemble.

Dans la boîte de dialogue qui s’ouvre, donnez un nom à votre ensemble et validez par OK
Veillez à donner un nom parlant, ce qui sera beaucoup plus simple par la suite pour retrouver et ranger vos scripts. Surtout lorsque vous en aurez beaucoup.

Votre ensemble est créé et vous pouvez le voir dans la liste des actions

Préparation du script

Avant de commencer l’enregistrement du script proprement dit, il vaut mieux le préparer à l’avance.

Surtout au début quand vous n’êtes pas encore très francs avec les commandes de Photoshop. Mais par la suite aussi lorsqu’il vous viendra à l’idée de faire des scripts complexes avec peut-être des dizaines de commandes à exécuter.

Dans notre cas, nous allons faire faire ceci à notre script:

  1. Permettre le réglage des niveaux
  2. Convertir l’image en 72 pixels/pouces
  3. Redimensionner l’image pour l’avoir à 800 pixels sur son grand côté
  4. L’enregistrer dans un dossier spécifique que vous aurez créé AVANT.

Maintenant que nous savons ce que nous allons faire, ouvrez une image qui va servir pour l’enregistrement du script et créez le dossier qui va recevoir vos images finales (par exemple un dossier nommé Résultat).

Enregistrement du script

Etape Remarque

Commençons donc par cliquer sur le bouton adéquat pour créer le nouveau script (ou action suivant votre version de Photoshop).
Dans la boîte de dialogue qui s’ouvre, donnez un nom à votre script, choisissez le bon ensemble où l’enregistrer et validez par Enregistrer.
Attention, à partir de ce moment, toutes vos commandes vont être enregistrées!
Veillez à donner un nom parlant, ce qui sera beaucoup plus simple par la suite pour le retrouver.
Vous pouvez aussi programmer un raccourci clavier afin de ne pas avoir à passer par la palette des Actions pour le lancer.
Appelez la première commande voulue: le réglage des niveaux.
Réglez les curseurs avec les bons paramètres pour cette image et validez par OK.Une fois cette commande validée, vous allez la voir apparaître dans la fenêtre des actions comme première commande de votre script.
Photoshop va enregistrer bien sûr les paramètres entrés, paramètres qui ne seront sûrement pas adéquats pour toutes les images futures, mais ne vous inquiétez pas des paramètres entrés.

Une fois le script terminé, il suffira de cliquer sur la petite case à côté de la commande pour qu’à l’exécution le script s’arrête sur la commande et vous laisse y entrer les bons paramètres.

Appelez la commande Taille de l’image pour convertir votre image en 72 pixels par pouce, mais sans toucher au nombres de pixels en largeur et hauteur (IMPORTANT)
Veillez à bien décocher le rééchantillonnage.

Si votre image a déjà une résolution de 72 pixels par pouce, retapez le 72 avant de valider par OK pour que Photoshop enregistre la commande. Sinon, il risque de ne pas le faire et assimiler à une annulation de commande.

Vous devez une fois la commande validée, voir votre commande Taille de l’image dans votre script

Nous allons maintenant nous occuper du redimensionnement. Comme nous voulons que ce script puisse servir à plusieurs images, il va falloir donc faire en sorte qu’il puisse d’adapter à n’importe quelle image.

Le redimensionnement ne va pas se faire en une seule fois. On pourrait le faire, mais je vous le déconseille fortement pour éviter des pertes de qualité.

Appelez la commande: Fichier > Automatisation > Adapter l’image

On va supposer que la taille maximale de nos images ne va pas dépasser les 5500 pixels.

Entrez les valeurs 4000 aussi bien en Largeur qu’en Hauteur et surtout veillez à ce que la case Ne pas agrandir soit cochée!. (Voir explications ci-contre)

Validez par OK

Remarque: Dans ce cas-ci, mon image ne faisant pas 4000 pixels sur son grand côté, ne va donc pas subir l’effet de cette commande

Les images que vous aurez à traiter ne seront pas toutes orientées de la même façon. Certaines seront en portrait, d’autres en paysage.

La commande Taille de l’image, si elle est utilisée, va forcer un nombre de pixels en largeur comme en hauteur et risque donc d’élargir des images en portrait si on enregistre les tailles en paysage et inversement. On peut bien sûr programmer un arrêt sur cette commande pour modifier manuellement les tailles. Mais cela fera perdre beaucoup de temps.

On peut aussi créer deux scripts, un pour les images portraits et l’autre pour les images paysage, mais cela implique un tri des images au préalable.

La commande Adapter l’image va permettre de régler ce problème. On indique la valeur que doit prendre le plus grand côté de l’image et on donne la même valeur pour le côté le plus petit. Le fait de cocher la case Ne pas agrandir, donne l’ordre que si le nombre de pixels est inférieur au nombre indiqué, Photoshop ne traite pas.

Par contre, il garde bien les proportions Largeur / Hauteur! Vous n’aurez donc pas une image déformée 😉

Cette case à cocher est aussi utile lorsque vous avez des images qui à l’origine sont plus petites que les 4000 pixels donnés comme premier redimensionnement. Photoshop ne va donc pas essayer de l’agrandir et par conséquent altérer la qualité.

Comme Photoshop aura, à forte chance, supprimé des pixels, on va lui demander de refaire les contours afin de ne pas perdre dans les étapes suivantes trop de détails dans l’image.

Appelez donc le filtre Accentuation et donnez maximum 10% de gain du un rayon de 2 pixels

Ne forcez pas trop sur l’accentuation, car vous aurez à répéter plusieurs fois cette opération et vous risquez au final faire pire que mieux.
Répétez ces deux dernières commandes par pas de 1000 pixels pour arriver à 1000. Mais une fois à 1000, ne procédez plus à l’accentuation.
Appelez une fois encore la commande pour adapter l’image et entrez les valeurs de 800.
Votre panneau d’action devrait ressembler à ceci:
Enregistrez maintenant votre image dans le dossier que vous avez préparé en ne changeant SURTOUT pas le nom de ce fichier.
Vous pouvez alors cliquer sur le bouton d’arrêt d’enregistrement
Il est très important de ne pas changer le nom du fichier sinon, à l’exécution, Photoshop va systématiquement enregistrer sous le nom que vous aurez enregistré et cela va vous poser plein de problèmes par la suite (écrasement de fichiers par exemple)

 

Laisser un commentaire